Facebook
Twitter
Google+
YouTube
Dailymotion
Infos légales
Nous contacter
Sud Vendée Littoral : Luçon, Ste Hermine, Mareuil-sur-Lay, Chaillé les Marais, Nalliers, la Faute-sur-Mer.
SudVendeeInfo.TV
Sud-Vendée Info


Vendée : les fêtes de fin d'année sous haute surveillance


État d’urgence, la vigilance renforcée pour les festivités de Noël et de Nouvel an en Vendée


Une stratégie de sécurité appropriée au département de la Vendée

Photo d'illustration - Luçon décembre 2015
Photo d'illustration - Luçon décembre 2015
Face aux attaques terroristes qui ont touché la France, le Parlement a autorisé la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 27 janvier 2017. Une stratégie de sécurité appropriée au département de la Vendée a été définie, dès novembre 2015, avec les services de gendarmerie, de police et du renseignement territorial, en alerte permanente pour la protection de la population.

Depuis le début de l’année 2016, plus de 2 500 manifestations rassemblant plus de 350 visiteurs ou participants ont été déclarées à la préfecture par les communes. Le dispositif de sécurité de chacune de ces manifestations a fait l’objet d’un examen par les services de la préfecture et des sous-préfectures.

Durant la période estivale, la mobilisation des services de l’État a été importante pour garantir avec les collectivités locales et les organisateurs, la sécurité des grands rassemblements grâce à l’appui des renforts saisonniers. Une mobilisation qui s’est poursuivie dés l’ouverture du village du Vendée Globe le 15 octobre dernier pour assurer dans les meilleures conditions la sécurité des 1,2 millions de visiteurs présents sur le village et des 350 000 personnes venues encourager les 29 skippers le jour du départ.

A l’approche de Noël et de la nouvelle année, des manifestations et des rassemblements sont prévus sur l’ensemble du département.
Dans le cadre de l’état d’urgence et du plan Vigipirate renforcé, les forces de sécurité seront à nouveau mobilisées pour assurer la sécurité du public à travers:
  • l’engagement accru des effectifs permanents avec la priorité accordée aux missions de surveillance et de présence sur le terrain de jour comme de nuit, avec l’augmentation de 50 à 100 % du nombre de patrouilles de la police et de la gendarmerie nationales sur l’ensemble du département;
  • le doublement des effectifs de réservistes de ces deux forces qui, formés et ayant une bonne connaissance du département, viennent renforcer les unités : 152 réservistes de la gendarmerie mobilisés et 20 réservistes de la police nationale.
Depuis 1 juillet 2016, le groupement de gendarmerie bénéfice d’une nouvelle unité d’intervention intermédiaire : le PSIG « Sabre ». Cette unité basée à la Roche-sur-Yon d’un effectif de 21 militaires, a pour mission de se projeter immédiatement sur un point d’action terroriste en vue d’appuyer ou relever les primo-engagés dans l’attente de la projection d’une unité spécialisée. En cas de péril imminent de personnes, il intervient pour fixer ou neutraliser les assaillants pour éviter de nouvelles victimes.

Ce sont au total 4 000 policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers mobilisés pour assurer la sécurité de tous.

Sécurité renforcée pour les spectacles et les marchés de Noël

Le préfet de la Vendée a appelé l’attention des maires et des organisateurs sur les mesures de vigilance et de sécurité à mettre en place pour garantir la sécurité de tous. A ce jour, aucune manifestation n’a été interdite.

Les rassemblements publics les plus significatifs font l’objet, selon les cas, de mesures de prévention et d’une protection renforcée. Des réunions d’échanges avec les services de la préfecture et des sous-préfectures en lien avec les forces de police et de gendarmerie, ont permis pour les rassemblements les plus importants, d’affiner le dispositif de sécurité.

D’ici la fin de l’année, des dizaines de marchés de Noël sont organisés en Vendée dont 27 marchés de Noël de plus de 350 personnes et 15 qui devraient attirer plus de 1 000 visiteurs.

Ces manifestations doivent s’appuyer sur un dispositif de sécurité-secours des personnes et des mesures renforcées de sûreté : délimitation de la zone de la manifestation par des barrières type police ou Heras sur un périmètre réduit, circulation interdite de véhicules, points d’entrée adaptés, contrôles des sacs et des effets personnels. L’accès peut être refusé à quiconque ne se soumettrait pas à ces contrôles.
Des patrouilles seront également organisées avec les policiers municipaux en lien avec les forces de police et de gendarmerie.
Comme ce fut le cas durant la période estivale, une attention particulière sera portée au spectacle de Noël du Puy du Fou lors des 3 week-end d’ouverture et durant les vacances scolaires avec le renfort de réservistes de la gendarmerie et de cavaliers de la Garde Républicaine.

Rappel des consignes de sécurité pour les offices religieux

Le risque d’attaque à caractère terroriste dans des lieux publics à forte fréquentation dans lesquels la foule est vulnérable, comme dans les édifices religieux, ne doit pas être sous- estimé. Tout rassemblement cultuel, quelle qu’en soit l’ampleur, à l’intérieur ou hors des lieux de culte, est aujourd’hui susceptible d’être exposé à des actes de malveillance.

Le dispositif mis en place en 2015 est reconduit pour cette année. Les consignes de sécurité apportées aux autorités municipales ont été rappelées pour les offices catholiques des 24 et 25 décembre prochains. A chaque point d’entrée, les fidèles devront être contrôlés et les sacs faire l’objet d’une inspection visuelle.

L’observation de règles simples peut permettre à chaque fidèle, sans méfiance excessive, d’assurer sa sécurité et celle de sa communauté aux fins de maintenir la sérénité nécessaire à l’exercice de la foi et de la pratique religieuse.

Une attention particulière dans les établissements recevant du public

Affichage spécifique sur le renforcement de la sécurité, contrôles visuels des bagages à main, surveillance des zones sensibles ou vulnérables à l’intérieur des magasins, ces mesures de vigilance renforcées restent en vigueur sur l’ensemble du département pour garantir la sécurité de tous sans compromettre l’activité économique.


le Jeudi 22 Décembre 2016, lu 8590 fois.